Trouver une bonne niche, et après ?

Je sais que parmi vous certains ont déjà acheté des logiciels pour trouver la niche idéale, mais après qu’avez-vous fait ? Car trouver une niche peu concurrentielle qui rapporte ce n’est pas spécialement compliqué, le plus dur ensuite est de trouver quoi vendre ! Heureusement il existe plusieurs manières de trouver ce que l’on peut diffuser comme publicités … En voici quelques unes.

La méthode de l’espion

Il est plus que rare de trouver une niche sans aucune concurrence, le mieux à faire est encore d’aller voir ce que les concurrents promotionnent. Ça permet de pister quelles sont les sociétés qui font de la publicité en tant qu’annonceur mais également, si le concurrent passe par une régie, la possibilité d’avoir accès à d’autres programmes du même genre. Bien sur il y a le risque qu’il n’y ait qu’un seul annonceur, et c’est là qu’il va falloir la jouer malin.

La méthode à la cool

Pourquoi se la jouer espion quand des sites répertorient presque la totalité des annonceurs disponibles ? Et par thématique en plus ! Par exemple, prenez le site club affiliation, il liste une grande partie des thématiques proposant des annonceurs et en fait une liste classée par ce que vous voulez, le mode de rémunération, selon la régie d’affiliation … Bref, si vous ne travaillez pas sur une niche particulièrement rare vous avez de grandes chances de trouver votre bonheur sur cet annuaire d’annonceurs. Sinon il vous reste toujours l’option « espion ».

Trouver une bonne niche, et après ?

La méthode du glandeur

Avec cette méthode on ne peut pas faire plus simple. Quelle est la régie qui compte le plus d’annonceurs dans le monde ? Google Adsense bien sûr ! avec cette méthode rien de compliqué, vous disposez vos publicités Adsense et vous attendez calmement sous votre couette que vos visiteurs cliquent sur vos encarts publicitaires. C’est vraiment la méthode du glandeur car il n’y a aucune recherche d’optimisation d’un point de vue annonceurs. c’est Google qui choisira quoi afficher sur votre site que vous soyez content ou non. Qu’attendez vous pour créer votre site internet?

La méthode du glandeur un peu moins glandeur

Internet regorge de forums en tout genre, mais ceux qui nous intéressent ce sont les forums dédiés au webmastering. Pourquoi s’embêter à chercher et à prendre le risque de perdre de l’argent avec Adsense si de gentils membres de forum prêt à nous aider peuvent connaitre ou rechercher pour nous les programmes que l’on pourrait promouvoir ? Bien sur évitez de sentir trop fort la glandeur, car ça risque de ne pas plaire du tout à vos sauveteurs du web.

La méthode du glandeur qui a de l’argent à dépenser

Vous avez de l’argent, vous êtes un glandeur ? Pourquoi ne pas payer quelqu’un pour s’occuper de la monétisation de votre site ? Il s’occupera de trouver les programmes à promouvoir et s’occupera même d’optimiser le tout pour que votre site web vous rapporte un maximum d’argent. Le seul bémol avec cette méthode c’est qu’il faut sortir le chéquier tôt ou tard. Déconseillé pour les petites bourses !

Allez arrêtons de rigoler quelques minutes, la monétisation c’est un domaine à prendre au sérieux, selon le mode que l’on choisit les gains peuvent chuter ou augmenter sensiblement. Et il ne faut surtout pas oublier que l’attitude des visiteurs change avec le temps, et que le système que vous avez sélectionné à une date X peut ne plus rapporter autant à une autre période.

Et vous chers lecteurs, dans laquelle des méthodes que je cite vous situez vous ?

A lire aussi